banner ad
banner ad

Al Falah Instit’ – Les avantages d’étudier par correspondance après le Bac

| 29 janvier 2014 | 21 commentaires

Voici une nouvelle chronique, celle d’Al Falah Instit’, une étudiante et future enseignante si Dieu le veut. Elle partagera avec nous et ce dès aujourd’hui ses expériences , et le savoir qu’elle acquiert à travers ses cours de Sciences de l’éducation. Voici un premier billet parlant des études par correspondance dans l’enseignement supérieur, et des avantages de ce mode d’enseignement.

bureau-maison

Rien ne me prédestinait à faire mes études supérieures par correspondance, pourtant c’est ce que je fais depuis trois ans sur les conseils de ma maman-qui-a-toujours-raison.

J’ai débuté mes études par une licence de Droit qui ne m’a pas plu du tout, pas tant dans le contenu mais le système Fac ne me convenait pas. Suite à une année de Terminale durant laquelle la Brigade Anti Cancres (les profs) radotent à longueur de temps que l’objectif principal est le « Bac », qu’elle t’apprend à désamorcer un sujet de maths, t’indique comment démanteler un réseau de hors-sujet, qu’elle te fait des mises en situation (Bac Blanc) pour neutraliser le stress le fameux jour J, tu te sens très épaulée et entourée. Arrivée à la fac, le système change complètement : je me sentais clairement dans un No Man’s Land, livrée à moi-même et je suis donc rapidement arrivée à l’équation Moi + Université = Echec.

Les avantages d’étudier par correspondance

C’est alors que j’ai commencé à étudier par correspondance. Et j’y ai trouvé plusieurs avantages. En outre, j’étudie à mon rythme et surtout je suis sûre d’avoir la totalité du cours. Tandis qu’à la fac j’avais à peine le temps d’écrire une première phrase que la deuxième avait déjà commencé. D’autres avantages d’être en formation à distance : je suis devenue plus autonome, je peux faire mes prières quotidiennes à l’heure, consacrer plus de temps à ma famille ( j’aide ma mère aux tâches quotidiennes et nous en sommes ravies ^_^), j’ai plus de temps pour moi, pas de problèmes de transports, je peux travailler en parallèle de mes études, ou encore voyager car mes cours me suivent partout, etc.

Et la socialisation dans tout ça ?

Certains m’affirment que “la correspondance coupe du monde et ne permet pas d’entretenir les relations sociales”. Et c’est avec amusement que je leur réponds que “s’il fallait aller à l’école pour se sociabiliser, beaucoup d’entre nous risqueraient de ne jamais la quitter ! » Je ne nie pas que la correspondance peut couper du monde, mais l’objectif n’est pas de devenir agoraphobes en suivant ce mode de formation. Le but est de trouver le moyen de concilier au mieux vie professionnelle, estudiantine, et familiale. Encore heureux, il existe d’autres moyens de socialisation : le travail, les activités sportives, les hobbys…

Petite parenthèse en parallèle avec l’IEF : les parents qui choisissent ce mode de formation pour leurs progéniture et à qui l’on reproche d’empêcher toute socialisation de l’enfant, ne vous sentez pas coupables, car il se peut que vos enfants vous remercient grandement.

Avec le recul et la maturité, je me rends compte que ma mère est une Super-Oumi, comme la plupart des mamans. Qu’elle sait ce qui est meilleur pour moi. J’ai du mal encore à élucider ce mystère de la maman-qui-a-toujours-raison. A vrai dire je ne cherche plus à comprendre, mais je suis simplement ses conseils.

Merci maman de m’avoir conseillé d’étudier par correspondance et d’être ma béquille, ma jambe de bois, mon épaule, mon bras droit.

Je m’adresse maintenant à ceux qui ont des à priori sur ce mode de formation : « Il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. » Sourate Al-Baqara, Verset 216.

Découvrez tous les articles d’Al Falah Instit’ :

Pinterest

Tags: , , , , ,

Category: A l'école, IEF

Al Falah Instit

A propos de l'auteur ()

Al Falah Instit', découvrez la chronique d'une étudiante en Sciences de l'éducation, ayant pour vocation de devenir enseignante !

Commentaires (21)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. 1
    Muslim Du Web dit :

    J’étudie moi-même l’Islam par correspondance, ce qui d’ailleurs me fait beaucoup me retrouver dans cet article très intéressant. J’appuie le fait que le gain en autonomie et la possibilité d’adopter son propre rythme constituent les principaux avantages de l’enseignement à distance.

  2. 2
    samyrah dit :

    Salamou a’laykoum,

    pourriez-vous proposer des sites de référence pour les études par correspondance justement svp ?
    avez-vous étudié avec une université française ?

    barak’ALLAHU fikoum de votre aimable attention.

    salamou a’laykoum :)

    • 2.1
      Al Falah Instit' dit :

      Walaykoum salam :-).
      Alors le seul site que je connaisse est celui du CNED qui offre une large palettes de formation à distance ! C’est d’ailleurs par le celui-ci que je suis ma formation.

      Oui j’étudie actuellement avec l’Université de Rouen. C’est une fac que je recommande ^_^. Il y a vraiment un bon suivi.

      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas !

  3. 3
    soeur fillah dit :

    Salaam Aleykom,

    Mashaallah, qu’Allah te facilite amine.
    Ayant moi même fait des études par correspondances dans le supérieurs, je ne peux que rejoindre la sœur dans ces propos.
    Cela dit, il faut savoir qu’au début, il est très dur de trouver son propre rythme, s’organiser.

    • 3.1
      Al Falah Instit' dit :

      Walaykoum salam.

      Amine ainsi qu’à tous les étudiants ;-)

      C’est vrai, le mieux est de se construire un planning pour suivre un bon rythme ^_^

  4. 4
    samyrah dit :

    Barak’ALLAHU fikoum les fifilles ! :)

    le CNED, ok je connais, je pensais qu’il s’agissait d’un institut privé ou quelque chose de ce type.
    Et pour les études islamiques Muslim du Web ? ou as-tu étudié stp ??

    déjà qu’en fac , il faut de l’organisation et un planning alors par correspondance, je me doute que c’est pire !! :)

  5. 5
    Selma dit :

    Assalamou aleykoum wa rahmatoullah,

    J’ai été très intéressée par votre article, qui macha Allah,est très bien écrit.Je me reconnais dans cet article.
    J’ai fait la totalité du collège ainsi que de la terminale par correspondance via le CNED, ayant choisi de porter le hijab à partir de la 6ème.

    Étudier par correspondance présente de nombreux avantages! On se lève quand on veut (sans trop exagérer non plus!), on travaille à notre rythme, selon notre envie.Cependant, il faut beaucoup de rigueur, et surtout respecter impérativement un emploi du temps FIXE et bien STRUCTURÉ!

    C’est vrai que cela a parfois été dur: malgré le niveau assez soutenable du collège,mon passage au lycée fut assez difficile, le niveau étant vraiment plus élevé.Je me décourageais parfois,surtout en Terminale où je sentais que mon cerveau saturait (à cause des révisions et du lourd programme). J’avais hâte d’arriver aux examens pour pouvoir me débarrasser de la pression. Al hamdoulillah j’ai eu mon Bac l’année dernière.

    Ensuite, avant la rentrée universitaire,j’ai remarqué que jamais je ne réussirais à m’adapter au rythme effréné de la fac classique après toutes ces années passés à étudier à mon rythme.J’ai alors fait des recherches et je suis tombée sur un organisme, la FIED,qui recense toutes les universités françaises qui proposent des formations par correspondance.Les choix sont très variés: licences, masters,doctorats, diplômes universitaires etc… et ce dans plein de filières différentes.

    Je me suis inscrite en première année de licence d’anglais à l’Université de Clermont-Ferrand.Je dois me déplacer deux fois par ans pour passer les partiels.
    Al hamdoumlillah, je suis très satisfaite de ce que je fais, les cours ne sont pas très durs, et je peux les travailler en profondeur.C’est beaucoup plus simple que le CNED étant donné que je travaille une matière que j’ai choisi, et que j’aime, cela facilite doublement le travail et l’organisation.

    Je souhaite bon courage à toutes celles (ou tous ceux) qui comptent étudier par correspondance prochainement.N’oubliez pas d’invoquer Allah pour vous guider vers ce qu’il y a de mieux pour vous.Qu’Allah vous facilite.
    Amin.

    Wassalamou aleykoum wa rahmatoullah.

    • 5.1
      Al Falh Instit' dit :

      Walikoum salam wrAwb,

      Effectivement, peu importe ce que l’on entreprend, il faut toujours invoquer Allah awj, Maître de notre destin, pour qu’Il nous facilite. Amin ;-)

    • 5.2
      Camelia dit :

      Wa alaykum Salam ma sœur! Ton commentaire m’intéresse bcp ainsi que ton parcours car j’ai l’intention de porter le hijab InshaAllah et donc envi d’étudier par correspondance InshaAllah mais je ne sais pas trop comment ça se passe et bcp de personnes me disent que ça peut s’avérer très dur mais avec l’aide d’Allah tout est possible. J’ai une question en particulier, est ce que pour passer tes examens comme le bac, tu as dû retirer ton hijab? Baraka’Allahu Fiki pour ta réponse

      • 5.2.1
        Al Falah Instit' dit :

        Salam aleykoum,

        En effet, les études par correspondance demandent une grande autonomie et beaucoup d’organisation. Le plus dur est de trouver son rythme! Souvent au début on s’impose un emploi du temps très soutenu. Il ne faut pas oublier que l’avantage de la correspondance est d’être assez libre: on peut travailler quand on le souhaite et par conséquent marquer des pauses à sa guise. Plutôt que d’organiser un planning journalier, j’optais plutôt pour un planning hebdomadaire afin de rester assez souple. Quand à mon parcours, j’ai effectué toutes mes études supérieures par correspondance, donc après le baccalauréat. Et dans l’enseignement supérieur, le voile est autorisé, même dans les facultés.

        Qu’Allah vous facilite.

        Al Falah Instit’

  6. 6
    Selma dit :

    Petite coquille dans mon commentaire:  » j’ai fait la totalité du collège ainsi que du lycée par correspondance via le CNED. »

  7. 7

    Article pertinent. On en apprends beaucoup.

  8. 8
    oustadha dit :

    Salemaleykom,

    Je me retrouve parfaitement dans ce témoignage.
    J ai moi même également obtenu ma licence en sciences de l éducation via le CNED et l université de Rouen. Je confirme le sérieux et l efficacité de ces 2 instituts.
    Les etudes par correspondance offrent de nombreux avantages mais reclament aussi une certaine rigueur et de la discipline pour travailler dans les meilleures conditions.
    Qu Allah nous facilite.

    • 8.1
      Oumzaza Oumzaza dit :

      Bravo !! Est ce que ces études nécessitent des stages ou autre déplacements pour valider vos diplômes ?

      • 8.1.1
        Al Falah Instit' dit :

        As salam alikoum,

        Non la Licence Sciences de l’éducation ne nécessite aucun stage ! Mais pour valider le diplôme, il faut se rendre à la faculté de Rouen pour passer les partiels. Il ne faut se déplacer qu’une seule fois en fin d’année puisque le premier semestre et le second sont passés au cours de la même semaine (en mai).
        Le CNED propose de se rattacher à une des deux facultés suivantes : celle de Rouen ou celle de Lyon.

  9. 9
    Oum Cinnamon dit :

    oui j’aimerais bien avoir plus de détails aussi sur les éventuels stages ou partiels car si la formation théorique peut se faire en correspondance, qu’en est-il de la pratique svp akhawates ??

    cette licence m’intéresse mais je suis freiner car je craisn que cela soit compliqué avec le jilbeb en fac, pour les examens etc…
    barak’ALLAHU fikoum pour votre aide et vos témoignages ! = )

    • 9.1
      Al Falah Instit' dit :

      As salam aalikoum,

      Chère soeur, pour ce qui est du jilbab, j’avais moi-même quelques craintes par rapport au voile, mais al hamdoulillah j’ai passer mes examens sans aucun problème ! Il ne m’ont pété moi-même étonnée du nombre de personnes qui le portaient et qui portaient le hijab. Il ne faut pas que cela constitue un frein pour vous car le voile est autorisé dans l’enseignement supérieur.

    • 9.2
      Al Falah Instit' dit :

      As salam alikoum,

      Chère soeur, j’avais moi-même quelques craintes quant au hijab. Ils ont été très tolérants et je n’ai subi aucune remarque déplacée, au contraire les autres étudiants ainsi que le personnel chargé de la surveillance et les professeurs ont été respectueux.
      Cette année aussi j’ai été étonnée du nombre de femmes portant le hijab et le jilbab. Il faut savoir que le voile est autorisé dans l’enseignement supérieur et qu’il n’est pas demandé de le retirer, si ce n’est pour les stages parfois. Mais pour la licence, vous ne devrez faire aucun stage.
      Qu’Allah facilite aux étudiants.

  10. 10
    oummiboubou dit :

    As salamou aleyki
    barak Allah ou fik de nous faire partager ton expérience
    j’envisage de m’inscrire au pour la licence science de l’éducation justement
    je souhaiterais entrer en contact avec vous pour avoir des informations complémentaires inchaa’Allah
    merci

Laisser un commentaire

Email