banner ad

Les conseils de Green Marine : Ne forçons pas nos enfants à finir leur assiette !

| 4 février 2017 | 1 commentaire

Découvrez en exclusivité sur Oumzaza.fr une nouvelle chronique, « les conseils de Green Marine » ! De petits articles frais et Ô combien utile pour notre santé… et celle de nos enfants bien sûr ! Mais qui est Green Marine ? Hey bien j’ai l’honneur de vous présenter Marine Sharaf, naturopathe à Paris (chères lectrices, chers lecteurs, vous qui me demandez souvent en apparte si je connais des naturo en RP !) et jeune maman. Marine travaille en particulier sur la périnatalité et la gestion du stress au travail, mais traitera de nombreux sujets sur Oumzaza.fr, pour notre plus grand plaisir ! Je fais place !

Petit, on nous répétait sans cesse qu’il fallait avaler tout ce qu’il y avait dans notre assiette. Si l’on rechignait, la stratégie était chaque fois différente. Soit on nous culpabilisait parce qu’en Somalie des enfants meurent de faim et aimeraient bien, eux, finir notre assiette ; soit la tante Lulu risquait d’être triste de ne pas nous voir finir son plat préparé avec amour… soit, quand les sentiments ne suffisaient plus, venait le temps des menaces « si tu ne finis pas ton assiette, tu seras privé de dessert ! ».

Ressentir le signal de satiété

A présent adultes, si nous ne savons pas nous arrêter de manger, si nous associons les légumes à une punition et le sucre à une récompense (encore plus que le cerveau ne le fait naturellement), si l’on mélange sentiments et alimentation en se jetant sur le paquet de biscuits alors qu’on a un bleu au cœur, ce n’est pas sans raison.

Voilà comment notre corps fonctionne. Lorsqu’il a besoin de nutriments, il envoie un signal de faim à notre cerveau. C’est alors qu’on recherche de la nourriture (quête rendue rapide et facile dans nos sociétés), puis on la mange. En mastiquant, déglutissant et remplissant notre estomac, un signal de satiété est envoyé au cerveau qui nous dit d’arrêter. On ne ressent alors plus la faim, et parfois ce signal de satiété est remplacé par le dégoût. On s’arrête de manger, et on laisse le temps au corps de digérer.

Un bébé n’est d’abord que sensations

L’enfant est naturellement très à l’écoute de ses sensations. Au début de sa vie, il n’est d’ailleurs que sensations. Il n’a pas encore été éduqué à faire autrement. Voilà pourquoi quand un enfant n’a plus faim il ne faut pas le forcer (à condition que ce ne soit pas pour se remplir le ventre de dessert ! ). Il sait reconnaître son signal de satiété, aidons le juste à rester en contact avec cette sensation afin qu’il s’alimente sainement et en quantité raisonnable plus tard.

Rappelons-nous également que son estomac n’est pas aussi gros que celui d’un adulte, et qu’il est préférable de remplir son assiette en fonction, afin de ne pas faire de gâchis. Dans tous les cas, un petit reste est toujours réutilisable au repas suivant !

Bon appétit !

Marine Sharaf alias Green Marine
Site bientôt sur la toile  : www.marinesharaf.com
Page Facebook à liker !
Compte Insta à suivre :)

Tags: , , , , , , ,

Category: Santé

Marine SHARAF

A propos de l'auteur ()

Derrière Green Marine se cache Marine Sharaf, naturopathe à Paris et jeune maman. Son souhait : rendre chacun autonome et responsable vis à vis de sa santé et celle de ses enfants. (Elle travaille en particulier sur la périnatalité et la gestion du stress au travail.)

Commentaires (1)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. 1
    Anonyme says:

    Salam alaykoum
    le « pb » c’est qu’on a l’impression que si on leur dit pas « mange » « encore une bouchée » etc ils ne mangent rien en tout cas les miens c’est comme ça.. déjà qu’ils sont tout frêle. Certes il y a un juste milieu et je ne veux pas les gaver non plus mais je ne veux pas tomber dans le « c’est pas grave » et qu’ils se créent des pbs plus tard ou qu’ils demandent à grignoter toutes les heures !

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Partagez !

Partagez ça sur vos réseaux !